Je m'abonne à la newsletter
  

Le muesli "non bio" est-il dangereux ?

Auteur : Evelyne
23/10/2016
Proposer un article

Le muesli « non bio » est-il  réellement dangereux pour notre santé ?

Vous n’êtes peut-être pas passé à côté de cette info… le muesli, plébiscité par nombre d’entre nous au petit déjeuner, pourrait être particulièrement néfaste pour notre santé à cause des pesticides. La nouvelle est tombée le 11 octobre dernier.
 
C’est que constat qu’a fait l’association alimentaire Générations Futures après avoir testé 20 échantillons de mueslis vendus dans les rayons de nos magasins français. Parmi les échantillons, 5 sont « bio ». Les 15 autres ne le sont pas. Le but de l’analyse est de détecter le taux de pesticides contenus dans chacun d’eux.


Muesli fruits rouges bio













Le verdict des mueslis

Bonne nouvelle ! Les 5 échantillons de muesli bio ne contiennent aucune trace de pesticides. Voilà qui est rassurant… mais ça l’est beaucoup moins lorsque l’on se tourne vers « les autres », les 15 mueslis « non bio ». De leur côté, le constat est moins réjouissant puisqu’une haute dose de pesticides a été détectée dans chacun d’eux. Aucune exception à la règle !
Les 15 mueslis en question contiennent pas moins de 141 résidus de pesticides. 81 d’entre eux sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens. Le plus inquiétant dans tout cela, c’est que la quantité de produits chimiques constatés dans ces mueslis est plus de 300 fois supérieure au seuil de tolérance fixé par l’Union Européenne.

Le muesli non bio et ses conséquences sur notre santé

Le muesli en lui-même, vous l’aurez compris, n’a rien de dangereux… mais les composés chimiques qu’il renferme quand il n’est pas bio, eux, sont nocifs car soupçonnés d'être des perturbateurs endocriniens. On en trouve, malheureusement, un peu partout aujourd’hui.
Un perturbateur endocrinien est une molécule qui perturbe le fonctionnement normal de l’organisme en imitant, en bloquant ou en modifiant l'action d'une hormone. Même si nous n’avons pas encore connaissance de l’étendue des conséquences des perturbateurs endocriniens, nous savons d’ores et déjà qu’ils sont responsables de troubles de la fonction de reproduction, de malformations, de troubles de la maturation et du développement. Ils seraient également à l’origine de troubles du comportement, de certains cancers et d’altération du système immunitaire. Ce qui est loin d’être anodin !
Ces effets auraient, par ailleurs, des effets sur les générations actuelles mais également sur les générations à venir. Les perturbateurs endocriniens viennent programmer notre patrimoine génétique pour transmettre des maladies à nos enfants à naître !

Aujourd’hui, qui est en danger ?

Les conséquences les plus graves sont attendues sur la santé des femmes enceintes et des jeunes enfants.

Cette étude a de quoi alarmer mais, pour finir sur une note positive, on peut remarquer que le muesli bio n'a révélé aucune trace de pesticides. La preuve, une fois de plus, que le bio est à privilégier au quotidien.

Proposer un article

Laisser un commentaire :


Je reçois la newsletter

Commentaires

Emeline

Bon, d'accord, c'est décidé maintenant, je vais choisir une marque bio, si c'est comme çà ! j'avais confiance mais maintenant, c'est foutu. Du coup, je vais aller en magasin bio, j'en connais un près de chez moi justement. Répondre

LES CHRONIQUEURS

  • Rmy
  • Evelyne
  • Delphine

CONTACT
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'assurer une navigation optimale et de réaliser des statistiques de visites OK  
En savoir plus