Je m'abonne à la newsletter
  

Découverte d'une enzyme mangeuse de plastique ?

Auteur : Evelyne
01/05/2018
Proposer un article

Selon Greenpeace, l’Homme produit en moyenne environ 300 millions de tonnes de plastique par an.
Et près de 10 millions de tonnes finissent dans nos océans où ils mettent des années à se décomposer.
Mais cela pourrait bientôt changer !


Bouteille eaux minérales, bouteille rose

Le changement des habitudes : la solution ?

Bien que notre consommation de plastique tend à diminuer, elle reste considérable. Nos habitudes ne sont pas encore prêtes à bouleverser le monde et la quantité de déchets rejetés.

Pourtant une "vraie" solution se profile...

Des scientifiques auraient conçu une enzyme capable de détruire le plastique, à raison de 0,13 mg par 24 heures.
C'est au Japon que tout a commencé. En 2016, on découvre une bactérie dans le sol d'une usine de recyclage de plastique. Cette bactérie se révèle capable de "manger" le polytéréphtalate d’éthylène (PET), le plastique de nos bouteilles.

C'est en étudiant cette bactérie que des scientifiques de l'université de Portsmouth et du laboratoire national des énergies renouvelables du ministère américain à l’Énergie auraient accidentellement donné naissance à une enzyme bien plus efficace encore.

L'enzyme est actuellement capable de faire disparaître 0,13 mg de plastique en 24 heures. Une performance que l'on souhaite améliorer...

L'avenir permettra peut-être de mettre fin à la pollution plastique.

En attendant, rien ne nous empêche de continuer à changer nos habitudes et d'éviter de polluer !

Proposer un article

Laisser un commentaire :


Je reçois la newsletter

Commentaires

Cathel

Et cette enzyme n'a t elle pas d'effets secondaires?
Si elle est versée dans les océans ne va t elle pas s'attaquer aussi à la flore sous marine? Répondre

LES CHRONIQUEURS

  • Rmy
  • Evelyne
  • Delphine

CONTACT
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'assurer une navigation optimale et de réaliser des statistiques de visites OK  
En savoir plus