S'abonner à la newsletter
Je m'abonne à la newsletter
  

Le magazine Amours Bio pour votre bien-être

Membre 101732 : Francine
06/10/2016
Commentaires

Du plus loin que je me souvienne

Il y a toujours eu des chats dans ma vie. Et des histoires extraordinaires avec chacun d'eux. Je vais raconter la vie de mon dernier chat. Il est né dans ma chambre, sa mère toute jeune avait besoin de ma présence. J'avais encore à l'époque un très vieux chat qui m'avait accompagnée partout dans mes pérégrinations, voyages et divers déménagements.
Nous étions très attachés l'un à l'autre, ce que sentait bien la future mère qui ne trouvait pas trop sa place. J'avais donc décidé de ne pas garder de chaton. Elle a mis 4 chatons au monde, l'un est mort tout de suite, deux ont été retenus par des copains..

Le quatrième était condamné.. sauf que c'est plus facile à dire qu'à faire !!!

je remettais donc toujours au lendemain la décision de lui ôter la vie. Les jours, les semaines    ont passé et c'est lui qui a ouvert les yeux le premier, lui qui est sorti du nid le premier, lui qui a réclamé de la nourriture consistante le premier ( demande qui m'a été clairement transmise par sa mère) lui qui a descendu l'escalier le premier, lui qui a passé le seuil de la porte, lui qui m'a montré son désir de vivre !!! Il a maintenant 15 ans, sa mère et lui se sont partagés ma maison et moi et la cohabitation s'est bien passée.

Sa mère est morte depuis quelques années, lui-même arrive au bout de sa vie.

Il m'apprend à accepter sa fin prochaine. Ses reins sont fatigués, il ne mange plus, il ne pèse plus que 2 kg. Au début de sa maladie, je me suis acharnée à le faire manger, même de force... il miaulait sans arrêt et j'étais trop stressée pour comprendre ce qu'il me disait. j'ai fait appel à une femme qui pratique le shiatsu sur les animaux. Le lendemain de son passage, le chat a dévoré ! c'était extraordinaire !!!!

Cela fait 4 mois qu'il est malade

J'ai accepté l'idée qu'il va disparaître bientôt et je profite paisiblement de sa présence, je le caresse chaque fois qu'il le demande. J'ai retrouvé le contact avec lui et je comprends à nouveau ce qu'il me communique. Je ne le force plus à manger et ( curieusement...) il mange mieux.
Il s'appelle Babe, il est roux et blanc avec de grandes oreilles décollées. Il est jaloux de mes poules, je l'adore et il me le rend bien.

Auteur : Francine
Date : 06/10/2016
Proposer un article

Laisser un commentaire :


Je reçois la newsletter

LES CHRONIQUEURS

  • Rmy
  • Evelyne
  • Delphine

CONTACT
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'assurer une navigation optimale et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
ACCEPTER